De nouveaux domaines d’application pour CADfix 10

Morphing

ITI TranscenData annonce la sortie de CADfix 10, la dernière version du logiciel de conversion, de réparation et de simplification de modèle CAO. CADfix traite les problèmes d'échange et de réutilisation de données en réparant et en adaptant les modèles CAO pour une réutilisation dans différentes applications d'ingénierie – automatisant efficacement le travail de préparation.

 

En plus de renforcer sa gamme d'outils existants (nouvelles interfaces, outils de simplification, ...), CADfix étend son domaine d'application vers la fabrication additive (AM) et l'impression 3D grâce à de nouvelles fonctionnalités : Organisation des pièces en fonction du type de machine d'impression 3D, tranchage (slicer) très précis des modèles CAO pour l'exportation, visualisation et analyse pour déterminer les problèmes de fabrication potentiels, comparaison entre un nuage de point issu d'un scanner 3D et le modèle CAO.

« En travaillant étroitement avec nos clients, nous avons pu identifier clairement les domaines où notre technologie pouvait avoir un intérêt significatif dans le contexte de la fabrication additive et l'impression 3D. CADfix 10 est la première version incluant ces fonctionnalités et nous continuons à développer les prochaines innovations dans ce domaine », a déclaré Andy Chinn, Responsable développement de CADfix.

Un autre sujet brûlant est le rétro-ingénierie. De nouveaux outils permettent d'importer un modèle facetté tel que STL, de le diviser automatiquement en régions régulières pour la conversion en surface géométrique CAO, puis d'exporter la CAO à des fins de conception et d'analyse. Une autre fonctionnalité permet d'importer un maillage déformé, le faire correspondre à la géométrie CAO d'origine, puis transformer le modèle CAO pour épouser le maillage.

«Nous sommes ravis de travailler en étroite collaboration avec nos clients dans de nouveaux domaines d'application", a ajouté Andy Chinn, "Nous sommes continuellement à l'écoute des utilisateurs pour discuter comment nous pouvons aider à résoudre leurs problèmes d'interopérabilité ».